Sociolinguistique Urbaine

- Normes et identités en rupture -

Lettre d'information

Suivez ce lien pour vous abonner.

Urbanité, spatialité et pratiques langagières dans un quartier d’Alger dit « populaire » 

2013. Djerroud Kahina , Docteure en Sciences du Langage

Urbanité, spatialité et pratiques langagières dans un quartier d’Alger dit « populaire » : « Belcourt/Belouizdad/El-Hamma »Thèse sous la direction de Thierry Bulot (Rennes2 et Assia Lounici, Alger2).

Thèse de doctorat soutenue en février 2013

Mots clés : sociolinguistique urbaine/ ville, représentations, toponymie, mobilité, pratiques langagières

  • Notre thèse de doctorat est une tentative d’analyse discursive basée sur des concepts théoriques issus de la sociolinguistique urbaine. Il s’agit, là, de repérer, de décrire puis d’interpréter des discours de locuteurs qui habitent l’un des quartiers dits « populaires » d’Alger, à savoir « Belcourt/Belouizdad/El-Hamma ». Notre but était de dégager les tensions sociales, portées dans les discours, révélant les rapports et les identités multiples, pourtant, cachés derrière une seule et même désignation : le « populaire ». Nous sommes, d’ailleurs, arrivée à répertorier des catégorisions plurielles basées sur maintes éléments, notamment les choix toponymiques, la perception de la mobilité spatiale et les pratiques langagières. Notre travail, étant inscrit dans une perspective urbaine, pourra, nous le souhaitons, servir toute étude se réclamant de ce domaine et, peut-être même, susciter d’autres questionnements.

Mentions légales - Contact - Espace privé