Sociolinguistique Urbaine

- Normes et identités en rupture -

Lettre d'information

Suivez ce lien pour vous abonner.

2009 Normes et identités en rupture

NORMES ET IDENTITÉS EN RUPTURE

Migrance, plurlinguisme et ségrégation dans l’espace urbain

Université de Rennes 2, le 27 février 2009, lieu Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne.

Au terme de quatre années de réflexion, le PREFics (Plurilinguismes, Représentations, Expressions Francophones - information, communication, sociolinguistique - CREDILIF EA3207 / université de Rennes 2) organise une journée de bilan invitant des institutions et acteurs de terrains et des chercheurs du domaine à questionner les interrogations théoriques et méthodologiques (par exemple la documentarisation des recherches) qui ont structuré les travaux du programme Plurilinguisme et ségrégation dans l’espace urbain. Ces travaux, relevant de la sociolinguistique urbaine – et de fait d’une sociolinguistique des discours, car y ont participé des chercheurs en sociologie et en géographie sociale –, ont tenté d’affiner, par l’approche d’une population mise en discours, les effets structurants de deux postures discursives oscillant entre irénisation (l’étranger est une ressource) et stigmatisation (l’étranger est un handicap). Autour et à partir des concepts de mémoire sociolinguistique, de marquages, de ségrégation et de discrimination, trois terrains urbains ont été analysés : Rennes (où les discours sur les langues renvoient à des pratiques ségrégatives implicites mais actives dans une agglomération dont les flux migratoires sont en actuelle et constante augmentation), Alger (pour le rapport au multilinguisme dans ses dimensions ségrégatives de l’habitat dit populaire) et Fort-de France (pour le rapport entre migrance et ségrégation dans une aire créolophone). La journée de recherche souhaite envisager, en proposant un espace de parole et de discussion à une diversité d’acteurs, de méthodes et de théories, les modalités d’une intervention transdisciplinaire (dont sociolinguistique) destinée à lutter contre l’exclusion des minorités sociales (particulièrement les migrants) toutes les fois que le langage et les langues sont impliquées.

Responsables scientifiques de la journée : Thierry Bulot (Rennes2) et Anne Morillon (ODRIS et Rennes2) Comité scientifique (ordre alphabétique) : Philippe Blanchet (Rennes 2), Thierry Bulot (Rennes 2), Anne Morillon (ODRIS Rennes2), Assia Lounici (Alger), Benoît Raoulx (Caen et Ambassade de France à Alger), Vincent Veschambre (Clermont-Ferrand). Comité d’organisation : Thierry Bulot, Jeanne Meyer et Anne Morillon.

Programme de la journée

Grand Témoin de la Journée : Valentin Feussi (université de Doula, Cameroun)

Introduction de la journée d’étude

  • 9h30- 9h50 « Normes et identité en rupture. Migrance, plurilinguisme et ségrégation dans l’espace urbain. » Thierry Bulot (université de Rennes 2)

Président-e de séance : Anne Morillon

  • 9h50-10h10 « Insertion professionnelle et contextes plurilingues à Rennes Métropole. Mise en mots de procédés ségrégatifs dans des discours d’intégration réussie des migrants » Jeanne Meyer (université de Rennes 2)
  • 10h10-10h30 « Le marrainage dans le parcours professionnel des femmes étrangères à Rennes : représentation et stratégies identitaires des femmes participantes » Claire Lesacher (université de rennes 2)
  • 10h30-10h50 Débat
  • 10h50-11h00 Pause

Président-e de séance : Thierry Bulot

  • 11h00-11h20. « Accueil, intégration et langue française : panorama des dispositifs institutionnels en direction des populations immigrées » Pascale Petit-Sénéchal et Fadela Benrabia (ACSE Rennes et ACSE Lille)
  • 11h20-11h40. « Migrants et Représentations : expérimentations associatives » Ghania Boucekkine et Fatimata Pichodo-Ly (Maison Internationale de Rennes)
  • 11h40-12h00 Débat
  • 12h00-14h00 Pause déjeuner

Président-e de séance : Philippe Blanchet

  • 14h00-14h20 « le film documentaire comme méthode de recherche et d’intervention : réflexions à partir des réalisations Traplines in Vancouver (Canada) et Las Playitas (Venezuela) » Benoit Raoulx (Université de Caen et Ambassade de France à Alger)
  • 14h20-14h40 « Note de terrain. Usage de la photographie pour une enquête sur les représentations du ‘Blosne’ à Rennes comme ‘quartier de l’immigration’ Angélina Etiemble et Anne Morillon (ODRIS).
  • 14h40-15h00 « Ségrégation, stigmatisation, valorisation : dimension spatiale et linguistique des attributs sociaux ou le prolongement des échanges entre géographie sociale et sociolinguistique urbaine » Vincent Veschambre (université de Clermont-ferrand)
  • 15h00-15h20 Débat
  • 15h20-15h40 Synthèse des discutantes (Adèle Jeudy, Céline Dréan, Maria Philippou)
  • 15h40-16h00 Pause

Table ronde Président de séance : Valentin Feussi

  • 16h00-17h00 « Quelles interventions trandisciplinaires proposer pour lutter contre l’exclusion des minorités sociales (particulièrement les migrants) toutes les fois que le langage et les langues sont impliquées ? »

Présents : Hélène Brouxel (sous réserve), Fatimata Pichodo-ly, Pascale Petit-Sénéchal, Anne Morillon, Thierry Bulot

Mentions légales - Contact - Espace privé