Sociolinguistique Urbaine

- Normes et identités en rupture -

Lettre d'information

Suivez ce lien pour vous abonner.

Les parlers jeunes de la ville de Bejaia entre identités et représentations

BENBELAID Lydia, docteure en Sciences du Langage, Ecole doctorale Algéro-française, co-dirigée par Thierry Bulot (Rennes 2) & Assia Lounici puis Safia Rahal, Université de Bejaia

Les parlers jeunes de la ville de Bejaia entre identités et représentations (la glocalisation des pratiques langagières dites culturelles des jeunes).

Thèse soutenue en janvier 2015

Mots-clés : les parlers (de) jeunes / représentations sociolinguistiques / urbanité/ identité / Bejaia / rap / identité / culture.

  • Les parlers jeunes sont le reflet du foisonnement des pratiques linguistiques d’une ville. La ville de Bejaia, qui se trouve être notre terrain d’investigation (une ville où cohabitent simultanément trois langues, à savoir : le kabyle, l’arabe bougiote et le français), est réputée pour être une ville où les pratiques linguistiques sont diverses et variées. Ces pratiques sont une façon pour les gens de cette ville de marquer leur identité urbaine, plus souvent définie sous l’appellation d’identité « Bougiote ».
  • La pluralité des parlers jeunes, fait qu’il est impossible de tout étudier, nous avons donc choisi de les appréhender via un domaine artistique qui reflète parfaitement les pratiques juvéniles en circulation et qui est aussi réputé pour ses créations discursives, à savoir : le rap.
  • Pour cela, nous nous sommes appuyée sur deux corpus : Le premier est un corpus oral constitué de quatre entretiens avec des rappeurs qui sont caractérisés par des univers complètement différents. Quant au second corpus, il comprend soixante-dix questionnaires, proposés à de jeunes étudiants bougiotes, qui pour nous constituent un public beaucoup plus cultivés et exigeants, et surtout conscients à l’égard de ses choix dans les pratiques linguistiques et culturelles.
  • Cette recherche s’attache à étudier les particularités des parlers jeunes de la ville de Bejaia, mais aussi le rapport entre langues, pratiques culturelles et espace, ainsi que le contexte d’émergence des cultures urbaines, leur histoire et les discours qui les supportent.
  • Cette démarche permet de rendre compte du rapport entre le local et le global, du rôle de la ville dans les différents types de pratiques et relations qui peuvent s´y nouer. Elle nous renseigne aussi sur la construction identitaire, et la manière dont les individus structurent leur espace (le découpent selon des critères linguistiques et imaginaires).

Mentions légales - Contact - Espace privé