Sociolinguistique Urbaine

- Normes et identités en rupture -

2009 Sociolinguistique urbaine des zones créolophones.

ISSN : 0771-6524 ISBN : 978-2-930481-55-5

BULOT T. (Dir.) et LABRIDY L. (Coll.), 2008 [2009], Sociolinguistique urbaine des zones créolophones, Cahiers de Linguistique 34/2, E.M.E., Cortil-Wodon, 169 pages.

La sociolinguistique urbaine en tant qu’approche analytique de l’urbanité langagière pose, autour de la co-variance entre structures socio-spatiale et stratification sociolinguistique, la prégnance des discours sur l’espace ; on a ainsi pu faire valoir que la mise en mots des co-relations entre espace(s) et langues permet de saisir les effets de l’urbanisation sociolinguistique. Engagées sur des terrains fort divers depuis 1999 (Première Journée Internationale de Sociolinguistique Urbaine), de telles recherches soucieuses par ailleurs d’accompagner les projets urbains de développement durable – n’ont encore jamais questionné spécifiquement des zones créolophones. En effet, si on peut concevoir les créoles comme un ensemble relativement congruent quant à ses traits linguistiques, identitaires, fonctionnels indépendamment des théories les décrivant, il s’avère qu’ils n’ont pas encore été mis en rapport critique avec l’urbanité, l’urbanisation, le confinement linguistique,… Tout l’objet de cette livraison est ainsi de poser les premiers termes de ce qui serait une urbanité langagière créolophone tant dans sa diversité que dans sa singularité en posant une question centrale : y a t-il une créolophonie urbaine ?

Sommaire

  • Introduction : sociolinguistique de l’urbanité et intervention (Thierry BULOT) 3-8
  • Fort-de-France mise en mots : hiérarchisation des langues et des espaces (Lorène LABRIDY et Thierry BULOT) 9-32
  • L’organisation de l’espace urbain réunionnais par l’évaluation sociale des pratiques langagières(Mylène LEBON- EYQUEM) 33-50
  • Urbanités martiniquaises, système d’habitat, aménagement intérieur, des discours ?(William ROLLE) 51-66
  • « Tu sais que tu viens de la Réunion quand… ». L’urbanité langagière réunionnaise, un territoire sociolinguistique entre réseau et diaspora. (Gudrun LEDEGEN & Jacky SIMONIN) 67-84
  • Émergence d’une culture populaire urbaine martiniquaise (Mylenn ZOBDA-ZEBINA) 85-104
  • L’asymétrie et la bidirectionnalité dans l’alternance codique du créole haïtien-anglais de la 2ème génération à Miami : l’influence sociolinguistique de la syntaxe bilingue (Benjamin HEBBLETHWAITE) 105-129
  • Urbanité et diglossie à Maurice : survol diachronique et description synchronique (Arnaud CARPOORAN) 129-144

Varia Francophonie et typologie des situations (Françoise GADET, Ralph LUDWIG & Stefan Pfänder) 145

Mentions légales - Contact - Espace privé