Sociolinguistique Urbaine

- Normes et identités en rupture -

Lettre d'information

Suivez ce lien pour vous abonner.

2011 Discriminations / Identités / Altérité / Langues (D.I.A.L.)

Séminaire International Discriminations / Identités / Altérité / Langues (D.I.A.L.)

Co-organisé par le PREFics (EA 3207) et l’Age de la Tortue dans le cadre du projet de coopération « Correspondances Citoyennes en Europe – Les migrations au cœur de la construction européenne » Date : les 08 et 09 avril 2011 Maison des Sciences de l’Homme de Bretage (MSHB), Rennes

  • Si la question des identités demeure centrale dans les recherches en Sciences Sociales pour la part accrue que joue sa construction dans le champ politique européen et dans la mise en mots de l’altérité, il apparaît central d’interroger, à l’aune des pratiques langagières nécessairement situées et tendues, les faits relevant d’une autre conceptualisation : celle relative aux pratiques discriminatoires. Politique, polémique, le terme même de discrimination interroge la complexité des situations sociales (minoration de populations, de genre…), sociolinguistiques (minoration des langues et, partant, de leurs locuteurs), urbaines (minoration des espaces, ségrégation active et assumée), culturelles (négation, en ce sens que, vilipendé par la morale sociale, il est à rapporter à des actions récurrentes, à des constantes voire des contraintes idéologiques visant à élaborer une forme d’altérité négative où l’Autre demeure un obstacle plutôt qu’une ressource). Autrement dit, si les aspects délétères des pratiques discriminatoires semblent acquis pour la communauté scientifique et les acteurs de terrains, il apparaît par ailleurs qu’elles constituent – par la visée performative des discours – l’une des dynamiques structurant le corps social.
  • Ce séminaire – associant non seulement des chercheurs de disciplines et de terrains différenciés mais encore ces mêmes chercheurs avec des artistes – a ainsi pour objectif, à partir des confrontations et croisement d’expériences professionnelles et de pratiques de terrain, de concevoir une réponse critique à un tel dilemme et de proposer aux acteurs sociaux une analyse croisée des approches

Programme

Vendredi 08 avril 2011

  • 9h : Introduction par T.Bulot et N.Combes, en français
  • 9h30-10h15 : Remus Gabriel Anghel et Toma Burean (sociologues, Cluj-Napoca, Roumanie), en anglais Mobilité Internationale et intégration sociale des étudiants à Cluj, Roumanie
  • 10h15-11h : Romain Louvel (artiste plasticien, Pornic, France), en français Infiltrer et perturber le corps social avec la revue « ECCE HOMO EUROPEANUS »
  • 11h15-12h : Nani Blasco (artiste vidéaste, Tarragona, Espagne), en espagnol Migrations et identités : le travail d’un artiste vidéaste fidèle à la parole de ses correspondants 14h-14h30 : Paloma Fernández Sobrino (comédienne, Rennes, France), en français Un « Passeport idéal » , qui n’a aucune valeur légale, seulement humaine
  • 14h30-15h : Xavier Trobat (peintre et architecte, Tarragona, Espagne), en espagnol Inventer des « Cités Imaginaires » à partir des émotions discrètes de ses correspondants 15h-15h30 : Thierry Deshayes (masterant en sociolinguistique, Rennes, France), en français Identités, altérités, frontiérisations dans le travail de L’âge de la Tortue
  • 15h45-16h30 : Anne Morillon (sociologue, Rennes, France), en français « Correspondances citoyennes en Europe » ou comment les artistes contribuent au dé- passement des frontières entre « Eux » et « Nous »
  • 16h30-17h15 : Claire Lesacher (doctorante en sociolinguistique, Rennes, France), en français Dynamiques et enjeux socio-langagiers des « Correspondances Citoyennes en Europe - Les migrations au cœur de la construction européenne » : Les perceptions des intervenants sur les langues parlées, comprises et entendues lors de la résidence rennaise.

Samedi 9 avril

  • 9h : Introduction par T.Bulot et N.Combes, en français
  • 9h15-10h : Angel Belzunegui (sociologue, Tarragona, Espagne), en espagnol Processus des changements sociaux dans les quartiers périphériques de Tarragone
  • 10h-10h45 : Andrei Farcasanu (photographe, Bucarest, Roumanie), en anglais « Leur Nouveau Pays » : photographie sociale et documentaire
  • 11h-11h45 : Maria Pallarés Serena (anthropologue, éducatrice de rue, Tarra- gona, Espagne), en espagnol Les migrations et la construction de l’Europe : les voix de Tarragona Ponent.
  • 11h45-12h30 : Pascal Nicolas-Le Strat (sociologue et politiste, Montpellier, France), en français Expériences de la rencontre

Mentions légales - Contact - Espace privé