Sociolinguistique Urbaine

- Normes et identités en rupture -

Méthodologie de recherche en Lettres et Langues (Sociolinguistique)

Soutien pédagogique aux enseignements et aux apprentissages (SPAA)

Méthodologie de recherche en Lettres et Langues (mise en ligne en 2009), avec Philippe Blanchet). Tous droits réservés.

(Extrait de la présentation générale)

  • Ce cours de méthodologie de la recherche est principalement destiné à des étudiants de masters dans le domaine général des études de langues (français inclus sous le nom de « Lettres »), dont l’objet commun est constitué par des pratiques langagières, des discours dans diverses langues, de types et genres variés, oraux et écrits (ordinaires, professionnels, littéraires…). Il ne concerne les recherches sur les textes littéraires que dans la mesure où ceux-ci sont envisagés comme des pratiques socio-langagières (discours circulants et discours socio-historiques), tant comme corpus que comme objet de représentations et de communication. Dans ce vaste domaine, il y a évidemment diverses approches méthodologiques et théoriques possibles, qui définissent leur(s) objet(s) et la méthode de production de connaissances de façons différentes. L’approche retenue ici est « socio-langagière ». Elle définit son domaine comme étant celui de l’ensemble des pratiques linguistiques (tout ce qui est dit et écrit), ensemble inséré dans les contextes (historiques, sociaux, culturels, humains, communicationnels, etc.) au sein desquels ces pratiques ont lieu. L’expérience vécue, les pratiques sociales, les discours, les récits, les archives, les imaginaires, les idées, constituent ses sources prioritaires d’information. L’hypothèse fondamentale est que la signification des discours (dans leurs contenus et dans leurs formes) est analysable de façon éclairante quand on les situe dans leurs contextes de production, de circulation, de réception, dans leurs contextes d’échange, d’action et d’interprétation. En effet, ces discours, infiniment nouveaux et variés, sont en même temps partiellement dépendants de contraintes et de stimulations exercées par leurs contextes ; contextes qu’ils contribuent à leur tour à configurer en les mettant en mots et en question. Dès lors, une recherche dans ce domaine consiste à essayer d’identifier, d’expliciter, de comprendre des relations spécifiques (études de cas, sur corpus contextualisés et limités) entre des ressources langagières (langues… ; variétés et variations de langues, de styles, de discours, d’interactions… ; moyens de communications… ; emblèmes culturels, identitaires, politiques…), des contextes et des significations. A plus long terme, elle peut contribuer à une théorie globale des pratiques socio-langagières et des relations sociales. Le cadre scientifique adapté et retenu ici est celui de la sociolinguistique, qui sera défini par sa mise en œuvre méthodologique au fur et à mesure de ce cours, complété par des références bibliographiques et sitographiques.

Cours accessible en ligne sur Cursus aux étudiants de l’Université Européenne de Bretagne (identifiant et code Sésame)

Mentions légales - Contact - Espace privé