Sociolinguistique Urbaine

- Normes et identités en rupture -

2012 Ségrégation, Normes et discrimination(s)

LEBON-EYQUEM M., BULOT T., LEDEGEN G. (Dirs.), 2012, Ségrégation, Normes et discrimination(s) (Sociolinguistique urbaine et migrance), Editions Modulaires Européennes & Intercommunications (Collections Proximités), Fernelmont, 254 pages.

ISBN : 978-2-8066-0295-4

  • Les rapports complexes qu’entretiennent les dynamiques sociospatiales, les discours épilinguistiques et topologiques, les normes urbanisées, la migrance, les marquages linguistiques et/ou langagiers et les identités ne sont certes plus à démontrer dès lors que l’on investit un terrain relatif aux situations urbaines d’un point de vue sociolinguistique ; il n’est évidemment pas davantage nouveau de constater la pluralité des espaces de ville – dans l’acception qu’en fait pour le moins la sociolinguistique urbaine – tant sur les plans culturels que plus largement structurels ; après quelques premiers travaux sur tout d’abord la discrimination des espaces comme processus complémentaire de celui de la ségrégation puis, plus nettement, sur la discrimination sociolinguistique comme vecteur/acteur de l’exclusion sociale, le volume tente d’élargir une conceptualisation émergente dans le champ de ladite discrimination. Il constitue un des deux volumes rassemblant certaines des contributions présentées lors des septièmes Journées Internationales de Sociolinguistique Urbaine qui ont eu lieu à l’université de La Réunion.

Sommaire

  • Thierry BULOT, Mylène LEBON-EYQUEM, & Gudrun LEDEGEN. « Introduction. Discrimination(s) et pluralités des espaces », 5-14.
  • Marie-Madeleine BERTUCCI « Le parler des banlieues, un marqueur spatio-discursif des formes contemporaines de la ségrégation spatiale, sociale et ethnique en France ? », 15-40.
  • Isabelle BOYER « Entre discrimination et valorisation : représentation du jeune de banlieue ou franchir ou pas les « murs » de la cité », 41-58.
  • Alexandrine BARONTINI, «  Discriminations sociolinguistiques des locuteurs de l’arabe maghrébin en France : normes et catégorisations », 59-90.
  • Mylène LEBON-EYQUEM & Christine ROBERT, «  La « grande difficulté scolaire » comme stigmate sociolinguistique », 91-122.
  • Jeanne MEYER, « Quand la discrimination est portée par les discours. Intervention sociolinguistique et insertion professionnelle », 123-128.
  • Valéria VILLA, « La communication interculturelle entre migrants et Italiens : choix linguistiques d’exclusion et d’inclusion », 139-172.
  • Leila MESSAOUDI & Hajar MZIOUD, « Le plurilinguisme urbain : marquages et discrimination des espaces à Rabat Maroc) », 173-208.
  • Diego CARROBLES MUÑOZ, « Ségrégation et plurilinguisme : la co-habitation des langues à Barcelone, Bilbao et Madrid », 209-228.
  • Michel WATIN, « Les transformations récentes de la ville à La Réunion et les nouvelles modalités de communication sociale », 229-254.

Mentions légales - Contact - Espace privé