Sociolinguistique Urbaine

- Normes et identités en rupture -

Lettre d'information

Suivez ce lien pour vous abonner.

Discours épilinguistique et urbanité

DANG Thi Thanh Thuy, docteure en Sciences du langage, Université de Rennes 2, Haute Bretagne, thèse co-dirigée par Thierry Bulot, Université de Rennes 2, France et Nguyen Van Dung, Université Nationale de Hanoï, Vietnam.

Thèse soutenue à l’université de Rennes 2 le 05 mai 2015.

Discours épilinguistique et urbanité : Hanoï, une ville sociolinguistiquement singulière ? Mots clés : les parlers jeunes / Hanoï / hanoïen / poids urbain / identité / lieu/espace urbain / territoire / représentations sociolinguistiques / pratiques (socio)linguistiques / norme

  • En tant que capitale du Vietnam, Hanoï est un centre politique, économique, culturel, social et aussi un centre de formation et d’éducation. Hanoï est sans aucun doute un espace urbain, un lieu/espace de rencontre, d’échange des personnes venues de différentes régions du pays. Un lieu producteur des parlers (de) jeunes, un lieu où nous pouvons remarquer émerger des pratiques (socio)linguistiques/(socio)langagières dites jeunes.
  • Dans le cadre de cette thèse, pour construire notre corpus nous appliquons différentes méthodes d’enquête : entretiens semi-directifs, enquête par questionnaire, tests avec des locuteurs masqués. Nous adoptons ensuite la méthode de l’analyse du discours pour étudier les représentations de nos enquêtés sur le parler hanoïen, sur les pratiques linguistiques des habitants de la ville, sur l’identité hanoïenne et évidemment sur le territoire de Hanoï.
  • L’objectif de cette thèse est de comprendre comment le poids urbain de Hanoï manifeste ses incidences, ses conséquences sur l’identité hanoïenne et sur le parler d’ici. Nos études visent à examiner à travers les discours des jeunes les rapports complexes entre le parler, l’identité et l’espace urbain de Hanoï.

Mentions légales - Contact - Espace privé