Sociolinguistique Urbaine

- Normes et identités en rupture -

2015 Villes, discours, ségrégation, minorités

BULOT T., BOYER I. BERTUCCI M.-M.,(Dirs.), 2015, Villes, discours, ségrégation, minorités, Cahiers de Linguistique 41/1, EME, Cortil-Wodon, 180 pages.

ISBN : 978-2-8066-3213-5

Ce numéro des Cahiers de Linguistique constitue le second volume des actes des Huitièmes Journées Internationales de Sociolinguistique urbaine. Marie-Madeleine Bertucci introduit le numéro en mettant en évidence les notions de diasporisation sociolinguistique, de (néo)communauté et de réseau, qui constituent les axes principaux de réflexion de cette session des JISU. Le numéro se poursuit avec l’article de Gérald Stell, qui étudie le marquage linguistique des situations de minorité, dans les territoires urbains ségrégués de Windhoec (Namibie), au cours d’interactions interethniques inégalitaires. Kahina Djerroud, quant à elle, montre ensuite que la « décennie noire » vécue par la population algéroise a engendré une perception différenciée de l’empreinte terroriste sur les divers quartiers de la ville d’Alger. Mariya Mukhina, pour sa part, analyse dans un quatrième temps, la place des « vannes » dans l’univers social de jeunes issus de l’immigration et vivant en région parisienne, pour lesquels les insultes rituelles constituent un type spécifique de communication entre pairs, fondée sur un mode ludique. Poursuivant sa réflexion sur la discrimination sociolinguistique à partir des résultats d’une enquête, qu’il a conduite à Rennes, Thierry Bulot, montre que les évaluations patronymiques sont spatialisées, et peuvent conduire à une précarisation langagière. Les situations de discrimination linguistique sont également présentes dans le milieu carcéral. Nolwenn Troël–Sauton enfin, conclut le numéro en soulignant l’existence des processus discursifs de normalisation lors des interactions entre surveillants et détenus, qui influencent la parole de ces derniers même après leur libération.

Sommaire

  • « Présentation » (Thierry Bulot, Isabelle Boyer, Marie-Madeleine Bertucci). 7-10
  • « Marquage linguistique des situations de minorité dans les territoires urbains ségrégués » (Marie-Madeleine Bertucci) 11-24
  • « Négociation linguistique des relations de pouvoir : rapports interethniques et variation linguistique à Windhoek, Namibie » (Gérald Stell) 25-56
  • « L’impact de la « décennie noire » du terrorisme sur la perception des différents quartiers d’Alger » (Kahina Djerroud) 57-74
  • « La place des vannes dans l’univers social des jeunes issus de l’immigration » (Mariya Mukhina) 75-86
  • « Discrimination sociolinguistique et précarisations langagières » (Thierry Bulot) 87-104
  • « Processus discursifs de normalisations dans l’interaction surveillant-e détenu-e- comme rapports de domination institutionnalisés. Impact sur les discours de personnes anciennement détenues ». (Nolwenn Troël-Sauton) 105-120

Mentions légales - Contact - Espace privé